QU’EST CE QU’UNE UEROS ?

QU’EST CE QU’UNE UEROS ?

Une UEROS est une Unité d’Évaluation, de Réentraînement et d’Orientation Sociale et/ou professionnelle pour personnes cérébro-lésées. Il en existe une trentaine en France.

L’U.E.R.O.S de Lille est un établissement médico-social 

Les personnes accueillies à l’UEROS de Lille ont présenté une lésion cérébrale acquise : traumatisme crânien ou accident vasculaire cérébral pour la grande majorité. Parfois, cela peut concerner d’autres pathologies cérébrales acquises (tumeur cérébrale stabilisée…).

 

La mission de l’ U.E.R.O.S.

Avec l’aide de l’équipe de l’UEROS, le stagiaire va étudier ses possibilités de réinsertion sociale et/ou professionnelle en fonction de ses souhaits et de ses capacités cognitives et physiques. Cela va passer en particulier par l’analyse des conditions qui vont favoriser le retour ou le maintien dans l’emploi (milieu de travail ordinaire ou protégé, par le biais d’une formation professionnelle, avec aménagement du poste de travail...). Parallèlement à cette élaboration d’un projet professionnel, un travail sera réalisé sur les moyens à mettre en œuvre pour optimiser son autonomie et développer ses activités sociales (bénévolat, loisirs, etc...).

 

Evaluations et réentraînements ne sont pas synonymes de rééducation !

L’U.E.R.O.S. n’est en aucun cas une structure de rééducation. Les personnes qui entrent à l’U.E.R.O.S. ont déjà bénéficié de prises en charge rééducatives auparavant, elles sont sorties de l’hôpital et retournées au domicile. Par contre, elles ont encore parfois des séances d’ «entretien» ou de fin de prise en charge en kinésithérapie ou en orthophonie.

A l’U.E.R.O.S., nous évaluons puis nous proposons un réentraînement qui va être fonction de l’évaluation pluridisciplinaire et des souhaits de la personne.

 

Pour plus de renseignements sur le déroulement du stage cliquez ici.

 

Lorsque la personne est toujours salariée d’une entreprise, il est possible de réaliser un stage UEROS en collaboration avec la médecine du travail et l’employeur.

Accès simple - texte simplifié