Mécaniques

Mécanicien-ne réparateur-trice de matériel agricoles et d’espaces vert

Option parcs et jardins

 

Formation de niveau V - Durée : 16 mois - Diplôme : titre professionnel de niveau V inscrit au RNCP 

 

 

 

Le réparateur de matériels de parcs et jardins est un mécanicien spécialisé dans la mise en route, l’entretien périodique, la maintenance, la remise en état et le réglage de tous les engins et matériels utilisés pour l’entretien de jardins, parcs ornementaux, terrains de sport et cultures maraîchères (tondeuses, tronçonneuses, taille-haies, motoculteurs, etc...).   Il intervient sur des familles d’équipements très nombreuses et sur des matériels de technologies très variées.
Il peut être amené à conseiller le client (opérations de vente de machines ou d’accessoires), à essayer les matériels ou à faire des démonstrations.

 

Mécanicien-ne Automobile

 

Formation de niveau V - Durée : 13,5 mois - Diplôme : titre professionnel de niveau V inscrit au RNCP 

 

 

 

Le Mécanicien  Automobile est un ouvrier qualifié capable d’intervenir sur l’ensemble des éléments mécaniques et électriques équipant les véhicules.
Il assure la maintenance et la réparation des circuits de démarrage, d’allumage, de charge, d’éclairage, de signalisation et de climatisation, ainsi que la mise au point des circuits de carburation et d’injection.
Il assure les opérations de station-service, et de montage d’accessoires.
Il a aussi un rôle d’écoute et de conseil du client.

 

 

Mécanicien-ne Réparateur-trice de cycles et motocycles

Formation de niveau V - Durée : 14 mois - Diplôme : titre professionnel de niveau V inscrit au RNCP 

 

Le (la) réparateur cycles et motocycles est un mécanicien qualifié capable d’intervenir à tous les stades de fonctionnement des engins deux roues à motorisation thermique ou électrique. Il doit être capable de préparer, d’entretenir, de réparer et échanger des éléments sur ces engins.
Il peut être appelé à intervenir sur tous types de vélos, vélomoteurs, scooters et motos.
Il peut également avoir un rôle de conseil auprès de la clientèle (vente, accessoires, pièces détachées).

 

 

Contrôleur-se Technique Automobile

 

Formation de niveau IV (en cours d'évolution) - 

 

L’entrée en vigueur d’une nouvelle réglementation consécutive à la transposition en droit français de la directive européenne 2014/45/UE visant à harmoniser les règles applicables au contrôle technique des véhicules sur l’ensemble du territoire européen a conduit à une révision anticipée du titre de Contrôleur Technique Automobile sur demande du Ministère des transports.  

En conséquence, la réglementation européenne génère des changements dans les règles d’accès à la formation et le niveau de validation du Titre professionnel de Contrôleur Technique. La formation de Contrôleur Technique Automobile (CTA) passera de niveau V à un niveau IV (Bac Pro). Le nouveau titre entrera en vigueur après le 1er  Janvier 2018.

L'entrée dans cette formation (nouveau titre) est soumise à la réussite d'une évaluation des compétences et aptitudes professionnelles (ECAP) et un examen d’entrée. Les modalités d'entrée en formation seront précisées dés que possible.

 

 

Descriptif du métier

 

Le contrôleur technique automobile procède conformément à la réglementation en vigueur au contrôle technique périodique des véhicules dont le poids total en charge (PTC) n’excède pas3,5 tonnes.

Il effectue la saisie informatique de tous les documents administratifs relatifs à ces contrôles, établit les procès-verbaux et gère la tenue du planning des rendez-vous.
L’activité est très réglementée : pour obtenir l’agrément de la Préfecture qui leur permettra d’exercer, les contrôleurs techniques doivent avoir un bulletin N°2 du casier judiciaire vierge (extrait consultable uniquement par l’administration).

 

 

 

 

 

 

 

Accès simple - texte simplifié